ACCUEIL.
ARTICLES/Notes de Lecture.
ENTRETIENS.
CYCLE.
DOSSIERS THÉMATIQUES et ACTES de COLLOQUES.
CREATIONS.
COMITE.
La Tortue verte ISSN 1968-3782  Copyright © Tous droits réservés. Designer Graphique & Webmaster VDewaele.
Diffusion et reproduction libres avec l'obligation de citer l'auteur original
et l'interdiction de toute modification et de toute utilisation commerciale sans autorisation préalable. CONTACT - PROTOCOLE DE RÉDACTION (2017)
ISSN 1968-3782
Revue en ligne des 
LITTÉRATURES FRANCOPHONES
La Tortue Verte

Mar Garcia Lopez

 

de l’université autonome de Barcelone

 

s’est entretenue avec...

1. Après la publication en langue anglaise de votre thèse sur l’identité des Telugu mauriciens (1990), vous publiez, en 1993, Le voile de Draupadi, qui est sans doute le plus « réaliste » de vos récits, pour vous orienter ensuite vers une écriture de plus en plus poétique. Comment définiriez-vous l’évolution de votre écriture ? Quelle place tient actuellement dans votre univers littéraire votre formation en anthropologie ?

En fait, l’écriture est venue avant la thèse. J’ai écrit des poèmes, des romans et des nouvelles dès l’enfance et l’adolescence et mon premier recueil de nouvelles « adultes », Solstices, a été publié en 1977. Ces nouvelles expriment bien les thèmes qui ont été récurrents depuis, et aussi l’aspect mystique qui se retrouve dans L’Arbre Fouet, par exemple. Les nouvelles du recueil Le Poids des Êtres (1987) portent aussi cette charge de quasi morbidité, cette conviction d’un destin inéluctable qui pousse les personnages vers la mort, mais non sans avoir compris quelque chose d’essentiel à propos d’eux-mêmes. Le départ pour l’Angleterre et les études d’anthropologie à Londres représentent un hiatus, un arrêt dans mon parcours littéraire. Entre mon premier et mon deuxième recueil de nouvelles, dix ans sont passés. Cependant, ma recherche anthropologique pour ma thèse a été la source de nombreuses histoires que j’ai utilisées par la suite dans mes livres. Je vois ces deux parcours comme étant bien distincts, l’un intellectuel et l’autre passionnel. Lire la suite

ENTRETIENS/CITATIONS
Liens vers
les VIDÉOS-ENTRETIENS